Nancy-Amsterdam j12: Pays-Bas / Amsterdam

Aujourd’hui était une journée pluvieuse (il y a plus de pluie ici qu’à Londres). Je n’ai visité que le matin et en fin d’après midi. Journée tranquille à ne pas avoir à chercher où dormir, où manger, par où passer etc. Hier soir au camping (Vliegenbos) il y a un type qui a crié (genre hôpital psychiatrique) jusqu’à 1h du matin, plus ceux qui se couchent tard et qui parlent comme s’il n’y avait personne d’autres, la nuit fut pas mal hachée.

Il y a souvent des boutiques vélo et on dirait que les gens ont aussi l’envie de diversité dans les vélos, on voit de tout. Les petits enfants sont déjà dans l’ambiance vélo avant même de pédaler:

Selle à l’avant pour enfant, il y a les reposes pied aussi.
Double places enfants sur le porte bagage.
Il y a souvent des rails pour les vélos sur les escaliers publiques.
Les feux font des sons, c’est super pratique et motivant pour attendre. Certains ont même (comme ici) un décompte.
Étroitesse des bâtiments et diversité des styles.
Vue de la bibliothèque, le palais royal. Mais le roi habite une maison pas très grande et charmante. Bonaparte a envahie la Hollande et a habité ce palais un petit peu. La deuxième invasion des français c’est maintenant, il y a pas mal de touristes français.

En me promenant j’ai vu une « maison close vitrine », il y avait une femme dans la vitrine sur un tabouret. J’ai trouvé ça horrible, comme si elle était un objet, ça me donne une impression bien pire que les prostituées de rue.

Le manque de place, qui existe aussi pour le sous-sol (l’eau est proche), a des conséquences multiple, par exemple:

  • Comme les maisons sont étroites ils ont l’habitude des escaliers raides, ce qui fait qu’il y en a même dans un lieu publique moderne comme la bibliothèque.
  • Beaucoup de vélos couchent dehors et sont entièrement protégés contre la pluie (chaîne entièrement protégée et frein internes).
  • Chiens petits
  • Pas de place pour les poubelles:
La gestion des poubelles à Amsterdam

Dans le train à l’allée un cyclotouriste qui participait à un conseil municipal m’a dit qu’il y avait pas mal d’accidents graves avec les bloqueurs de voiture (pierre, poteau, barrière etc) à l’entrée des pistes cyclables. En France c’est le carnaval des horreurs: on trouve de tout, de toutes les couleurs et formes, ce qui fait que les cyclistes ne peuvent pas apprendre à l’identifier. On en trouve même des barrières en bois dans les pistes dans les forêts, ou encore des métalliques anguleuses. Au Luxembourg et Belgique c’est normalisé et bien visible (couleur au sol, mini ralentisseurs). Au Pays-Bas il y en a moins (pragmatisme: à quoi bon chercher à éviter des infractions si c’est en créant plus de dommages). Et j’ai vu aussi un bloque voiture sans danger et super agréable pour les vélos: c’est un creux, une bosse et un creux où les deux creux correspondent à l’espacement des roues avant et arrière des voitures (les vélos sont plus courts).
Putain mais le cerveau c’est en option en France ?