Nancy-Amsterdam j9: Pays-Bas / Zaltbommel

Aujourd’hui j’ai eu envie de bien avancer car demain il y aura un peu de vent de face. Aussi j’avais envie de rouler toute la journée et de faire du camping sauvage le soir. Ce qui m’a retenu, c’est le peu de campagne et encore moins de coins non aménagés. La densité de population est tellement forte qu’il n’y a que quelques petits kilomètres entre deux agglomérations, et comme la campagne est rare l’espace est optimisé, il devient donc difficile de trouver un coin isolé et tranquille.

Finalement j’ai quand même fait 130km, mais ça va bien.

Demain Amsterdam!

À Heerlen, les oies sauvages passaient au dessus de moi au petit matin et le soir, en faisant des sons franchement agréables.
Sur le trajet j’en ai vu dans un champs.
Les fameux moulins de Hollande. Mais je n’ai vu que celui-là
Une centrale nucléaire et de l’industrie.
Il y avais quelques pistes très agréables (canaux ou natures). Il y a tellement de piste partout que j’ai dû faire plus de 90% de piste sur les 130km.
Je suis passé par un bac, marrant (et gratuit pour les vélos).
Spoting d’avions, il y a carrément un parking et un marchand de glace juste pour cette activité. Les avions passent juste au dessus, impressionnant.
De la brique et encore de la brique, en ville il y a souvent de la brique pour les rues aussi.
De près c’est bizarre, à la fois énorme et impressionnant mais aussi ça fait tellement penser aux petites hélices.
Avant un panneau « surveillance vidéo ». Je suis resté à attendre, puis je suis passé. Rien compris.
Un rond point pour pistes cyclables au centre et en dessous d’un rond point voiture, la classe les Pays-Bas.
Les fameuses immenses serres des Pays-Bas, ça ne donne pas faim. La barre en haut est un raille pour un lave vitre géant (que j’ai vu). À côté il y a de grands entrepôts, ça fait tellement industriel.

Plus que 80km pour Amsterdam.