Nancy-Amsterdam j2: Metz

J’ai dormi dans le hamac avec la moustiquaire, que de bruit la nuit, moi qui suit auditif il faut que je me tranquillise avec toutes ces bestioles qui circulent. Je me réveille très tôt et me lève dès qu’il fait un peu jour. Beau parcours facile aujourd’hui.

Nancy facilite la vie des cyclistes, c’est bien agréable. Ici un panneau pour autoriser les cyclistes à passer au rouge s’ils tournent à droite.
Belle piste dans la foret, les pistes sont quasi toutes de qualité « route », rien à voir avec les pistes que j’ai déjà pratiquées. Ici on passe dans la forêt mais la piste n’est pas bosselée par les racines.
Je n’ai vu aucun canard, mais des cygnes en quantité, quel majesté quand ils volent.
Vue panoramique. Ce pont mène à une piste entre un canal et le fleuve.

Même si c’est moins dur qu’à Montpellier, c’est quand même la canicule et il est difficile de visiter la ville. J’ai fait 34 km dans la chaleur pour rien, il y avait un camping municipal à Metz et je me suis arrêté avant, ahhhhhhhhh dureté de la vie. J’ai préparé la suite de mon trajet, normalement j’aurai du réel temps libre demain. Aujourd’hui il est 17h10, la bibliothèque ferme à 18h et c’est le seul temps entre les deux où je peux faire autre chose que de m’occuper du voyage, des courses, se laver etc. Avec cette chaleur je ne me fait qu’un gros repas le soir. Cela dit le vélo le matin est bien agréable et je trouve très agréable d’arriver à bien se débrouiller avec peu de moyens.